Centre de presse de l’OCE

Une délégation de l’Organisation de Coopération Éducative arrive au Nicaragua

Une délégation de l’Organisation de coopération éducative (OEC), conduite par son Secrétaire-général, S.E. M. Manssour Bin Mussallam, est arrivée en République du Nicaragua lundi après-midi à l’invitation du gouvernement de réconciliation et d’unité nationale.

L’accueil à l’aéroport international « Augusto César Sandino » a eu lieu en présence de S.E. Mme Lilliam Herrera, Ministre de l’éducation, et de Mme Leticia Talavera, directrice du protocole du gouvernement nicaraguayen.

S.E. Mme Herrera, qui est également enseignante, s’est félicité de cette visite et a déclaré que « tout ce que nous pouvons apprendre et enseigner de vous dans le domaine de l’éducation, qui est notre plus grande force et notre plus grand intérêt, est de renforcer les liens de coopération avec l’OCE ».

Pour sa part, Manssour Bin Mussallam s’est dit honoré de se trouver dans la République-sœur du Nicaragua, après avoir espéré durant deux ans organiser sa première visite officielle en tant que Secrétaire général.

« Il était essentiel de s’assurer de visiter Managua, d’avoir un dialogue avec le gouvernement de la République et le peuple du Nicaragua, un État membre fondateur de l’OCE, le premier des 27 États membres à avoir ratifié notre instrument collectif », a-t-il déclaré.

Bin Mussallam a ensuite évoqué les peuples du Sud Global, d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Afrique, du monde arabe, d’Asie et du Pacifique, comme l’espace commun pour la construction collective d’une troisième voie de développement, une alternative prospère, équitable et inclusive qui protège la sécurité matérielle et immatérielle de tous les peuples à tout moment.

Dans son message, il s’est également dit convaincu que son arrivée ici est le premier pas d’une relation fraternitelle avec le peuple de la nation centraméricaine pour construire ensemble un monde et une société meilleurs pour chaque Nicaraguayen et chaque citoyen du Sud, mais aussi pour l’humanité.

Enfin, il a remercié les personnes présentes pour leur générosité et a déclaré qu’il fondait de grands espoirs sur les réalisations qu’il souhaite accomplir conjointement pendant son séjour officiel jusqu’au 24 mars.

Entre-temps, de grandes attentes sont générées par la réunion que le chef de l’OCE devrait tenir avec le président Daniel Ortega, car cela ouvrira les portes à l’exploration de perspectives d’une plus grande coordination pour la réalisation de leurs aspirations communes à un développement durable équitable et inclusif.

Le vaste programme d’activités de l’OCE sur le sol sandiniste comprend également une réunion ce mardi avec le ministre des affaires étrangères, Denis Moncada.

Soulignant la mission de l’Organisation, qui est de soutenir les pays dans la mise en œuvre de la Déclaration universelle pour une éducation équilibrée et inclusive, le Secrétaire général prévoit d’organiser des réunions de travail avec le Ministère de l’éducation, le Conseil national des universités et l’Institut national de technologie.

De même, une visite du « Centro República de Cuba » est envisagée, dans le but d’améliorer la complémentarité dans l’échange de connaissances spécialisées et de constater de première main l’utilisation qui y est faite de la technologie éducative, des sports scolaires et des ateliers d’art et de culture.

CONTEXTE :

L’OCE a été fondée le 29 janvier 2020 par des pays du Sud en tant qu’instrument de coopération intellectuelle, technique et financière et de solidarité entre ses États membres et ses membres associés. L’un des objectifs de l’OCE est de soutenir et d’aider à la mise en œuvre des engagements pris dans la Déclaration universelle pour une éducation équilibrée et inclusive, proclamée à Djibouti City.