Centre de presse de l’OCE

Le Secrétaire général a nommé Baltazar Ojea Conseiller spécial pour le cadre de renforcement des échanges entre les jeunes et les régions par l’éducation (FREYRE)

Le Secrétaire général de l’Organisation de coopération éducative (OCE), S. E. Cheikh Manssour Bin Mussallam, a annoncé aujourd’hui sa décision de nommer M. Baltazar Ojea, de l’Argentine, comme son conseiller spécial pour le cadre de renforcement des échanges entre les jeunes et les régions par l’éducation (FREYRE).

FREYRE est une initiative multipartite et intersectorielle de l’OCE, établie sur proposition du Secrétaire général par l’Assemblée générale en conformité avec la résolution GA/RES/8, lancé pour développer, à travers une série de consultations, et établir un programme permettant la mobilité des étudiants et du personnel académique entre les États membres de l’OCE et d’autres pays du Sud.

M. Ojea a précédemment été directeur du programme universitaire de responsabilité sociale à l’Université technologique nationale (UTN) en Argentine, tout en étant également directeur exécutif de l’Union latino-américaine de la responsabilité sociale universitaire (URSULA), qu’il a cofondée en 2015. Il a également cofondé la fondation sur le logement, la durabilité et l’énergie (FOVISEE), dont il est le vice-président depuis 2014. En plus de ces fonctions, M. Ojea a travaillé au Secrétariat à l’intégration socio-urbaine du Ministère du développement territorial en Argentine. Il a servi au sein de l’OCE depuis 2020, d’abord en tant que membre de son comité préparatoire et, à partir de janvier 2022, en tant que conseiller technique du Secrétaire général.

En acceptant sa nomination en tant que conseiller spécial du secrétaire général pour FREYRE, M. Ojea a déclaré que :

« L’idée de l’OCE en tant que nouvelle organisation internationale, intergouvernementale de et à travers les pays du Sud est une nécessité et un impératif pour à la fois construire un monde meilleur et assurer une coexistence mondiale plus saine. Le cadre de renforcement des échanges entre les jeunes et les régions par l’éducation est à la fois un beau et nécessaire projet, non seulement parce que son objectif est de connecter les étudiants et le personnel académique à travers le Sud, en établissant des communautés transnationales d’apprentissage mutuel, mais aussi parce que c’est un programme qui nécessite l’articulation des synergies entre les États membres, les membres associés, et des organismes académiques de différentes régions et continents, ce qui en fait une véritable initiative multilatérale et solidaire.

« Je n’ai que des mots de gratitude au Secrétaire général de m’avoir considéré, une fois de plus, pour le poste de conseiller spécial pour FREYRE, et je me réjouis de contribuer au mieux de mes compétences à cette noble initiative. »

Dans ses nouvelles fonctions, M. Ojea conseillera le Secrétaire général sur les questions liées à FREYRE et travaillera avec le Département de la recherche, de l’évaluation et de la prospective (REEF) et d’autres départements du Secrétariat, ainsi qu’avec les États membres et membres associés, pour assurer qu’il est élaboré et mis en œuvre en temps opportun et de manière à favoriser l’atteinte de ses objectifs.