Centre de presse de l’OCE

Le Secrétaire général a nommé Vandi Minah au poste de Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique de l’OCE

Le Secrétaire général de l’Organisation de coopération éducative (OCE), S.E. Cheikh Manssour Bin Mussallam, a annoncé aujourd’hui sa décision de nommer M. Vandi C. Minah, de la Sierra Leone, au poste de Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique de l’OCE.

Avant de rejoindre l’OCE, M. Minah a récemment travaillé à la Fondation des Nations Unies en tant que Conseiller spécial sur la stratégie politique et diplomatique pour la préparation et la réponse à la pandémie. Entre 2013 et 2016, il a été Représentant permanent de la Sierra Leone auprès des Nations Unies à New York. Il a également été Vice-ministre des Affaires étrangères et Ministre des Transports et de l’Aviation de la Sierra Leone entre 2008 et 2012. M. Minah a été juriste au siège des Nations Unies et dans des missions sur le terrain au Timor-Leste et en Bosnie-Herzégovine. Il était à la fois conseiller juridique du Bureau intégré des Nations Unies et de l’équipe de pays des Nations Unies en Sierra Leone. Juriste accompli et diplomate de la Sierra Leone, il est avocat au barreau au Royaume-Uni et en Sierra Leone et avocat à New York. Il est diplômé du King’s College de l’Université de Londres où il a obtenu sa licence et sa maîtrise respectivement en droit et en droit international public.

En acceptant cette nomination à l’OCE, M. Minah a exprimé sa gratitude au Secrétaire général d’avoir lui confié cette responsabilité, déclarant en outre :

« Je me réjouis de l’opportunité de jouer un rôle au sein de l’Organisation de coopération éducative, en tant que nouvelle institution intergouvernementale qui aide les États membres du Sud à adopter une voie innovante vers le développement durable grâce à une éducation équilibrée et inclusive. »

Dans ses nouvelles fonctions à l’OCE, M. Vandi Minah dirige le Département des affaires juridiques (DELA) et siège au Cabinet du Secrétaire général.